emlyon business school

L'agora des transformations

Face à un monde qui change, plus complexe et imprévisible que jamais, emlyon business school a lancé en 2018 un concours pour la conception d’un campus moderne qui répond aux besoins d'une Global Business Universities, l'agora des transformations. L’invention d’un bâtiment-vitrine au service de la pédagogie a permis au groupement mené par Altarea Cogedim et PCA-STREAM d’être désigné lauréat. L’agence a conçu un lieu hybride, ouvert, vivant et totalement modulable. Ancré dans le territoire de la métropole lyonnaise, il rayonnera au-delà de ses frontières pour offrir une agora pour les acteurs et actrices du changement.

L'école au cœur des mutations contemporaines

Notre monde systémique et complexe défie les limites de l’intelligence humaine à l’aube d’une omniprésence de l’intelligence artificielle. L’intelligence collective et la créativité sont devenues les moteurs d’une économie de la connaissance. 

Depuis l’Antiquité, les pédagogies sont associées à des formes architecturales : Socrate et l’Agora, l’Académie de Platon, Le Lycée d’Aristote, le jardin d’Épicure… 

Les Business School sont au défi de former à des métiers qui n’existent pas encore, pour un monde aux contours futurs instables, dans un contexte de compétition globale entre les établissements d’enseignement supérieur. L’emlyon business school souhaite bâtir un bâtiment-vitrine à partir duquel l’école rayonnera à l’international (campus de Saint-Étienne, Paris, Casablanca, Shanghai, Bhubaneswar).

Une réponse par l'intelligence collective

Pour PCA-STREAM, le défi posé par emlyon business school – quelle forme pour l’école de demain ? – va bien au-delà de la construction d’un bâtiment. Pour explorer ses enjeux sous-jacents, l’agence a mis en place une équipe inédite et initié un programme exploratoire à long terme sur la mutation des savoirs, du monde universitaire et de l’école en général.

L’équipe a mobilisé les architectes de PCA-STREAM mais aussi le Stream Lab, qui mène depuis plus de dix ans un programme de recherche pluridisciplinaire. Le Think Tank et les étudiants de SCI-Arc nous ont aidés à revisiter les formes archétypales de l’école depuis l’Antiquité. Eranos a mené une analyse sociologique pour cerner les dimensions de représentation et d’imaginaire à l’œuvre. L’agence de communication BETC, connue pour favoriser la créativité dans ses espaces, nous a aidés à développer une vision à partager. Les architectes d’intérieur de PCA-STREAM se sont associés au designer Ramy Fischler pour analyser les nouvelles articulations entre physique et digital dans l’aménagement d’espaces.

Le projet est ainsi le fruit de l’hybridation de multiples expériences, ce qui nous a permis de partir des usages, de mettre la compréhension des enjeux pédagogiques avant la forme architecturale.

L'incarnation spatiale d'une agora des transformations

Incarner spatialement la stratégie pédagogique d’emlyon business school tout en intégrant les spécificités du site et du territoire lyonnais supposait une conception sur mesure. Répondre à cette vision nous a poussé à concevoir un ensemble à nul autre pareil, n’ayant plus rien à voir avec les écoles de commerce traditionnelles.


1. Un lieu hybride, vivant et flexible

Notre parti pris architectural découle du projet pédagogique d’emlyon business school pour résumer et décliner les besoins et espaces définis selon deux typologies : flexibilité maximale et vie intense. La polyvalence est obtenue en s’inspirant du bureau contemporain, via une typologie générique efficace et ultra-flexible. Elle permettra de s’adapter aux différents formats pédagogiques, à leur évolution future, mais aussi de varier les espaces pour conjuguer des temps collectifs avec des temps d’introspection et d’expression. La vie intense se traduit dans la typologie de la rue, un espace d’hypersocialisation et de communauté qui complète l’intelligence artificielle et individuelle par une intelligence émotionnelle et collective.

La combinaison de ces typologies dans le contexte du site de Gerland a généré la forme : quatre ensembles bâtis entre l’avenue Jean-Jaurès et l’allée Fontenay, réunis et distribués par une rue centrale et un Cœur Battant spectaculaire. L’ensemble hybride les typologies de la Business School, de l’école d’art, de l’entreprise, de la halle événementielle… dans un bâtiment parfaitement ancré dans le quartier de Gerland.

 

2. Un bâtiment-vitrine ouvert

L’agora des transformations est un bâtiment-vitrine ultra‑performant, flexible et en porosité avec la ville. Il prend le contre-pied de la tour d’ivoire pédagogique, lieu des savoirs en silo, pour former un espace s’ouvrant sur la vie, le quartier et la métropole, mais aussi aux entreprises et aux événements.

La rue intérieure rythme les flux quotidiens et les moments forts de l’école. Entre l’avenue Jean-Jaurès et l’allée Fontenay, elle crée du lien entre les habitants et les usagers. La rampe met en scène l’interpénétration physique de la ville dans l’école. Une rue traversante, qui surplombe et traverse la rue intérieure, permet de ne pas rompre le maillage des mobilités du quartier et théâtralise les activités de l’école. À l’angle de la traversante nord-sud, la boulangerie offre une restauration sur le pouce, complétée sur le parvis par le café Jaurès. En rez-de-chaussée, des espaces sont dédiés à des partenariats avec des entreprises et des associations. Ils abolissent les frontières classiques de l’école et mettent l’entreprise au cœur du processus de transformation de l’apprenant.

3. Un écosystème collaboratif catalyseur de créativité

Le bâtiment est articulé par le Cœur Battant, lieu de vie et d’émulation collective. Il dessert l’ensemble des espaces et ouvre sur le jardin via l’espace de restauration. Il est à la fois quotidien et exceptionnel, puisqu’il accueille des événements et les temps forts collectifs de l’école.

Se croiser pour innover

Le lieu développe une logique de flux qui multiplie les interactions pour créer une véritable communauté. Tout y est pensé pour favoriser les échanges, la sérendipité et l’intelligence collective.

Tester pour apprendre

Un ensemble d’espaces spécifiques répond aux besoins d’une génération d’apprenants-acteurs pratiquant le test and learn et le prototypage. Les espaces d’expérimentation et de création regroupent le Learning hub, L’em Studio ainsi que le Makers Lab.

 

4. Une architecture puissante mais humaine, vivante et métabolique.

L’agora a été pensé comme un symbole du renouveau du quartier de Gerland, du dynamisme de la Métropole lyonnaise et des ambitions d’emlyon business school. Elle devient un signal pour les étudiants du monde, renforçant l’attractivité de l’école dans la compétition globale des Business School.

Une iconicité paradoxale

Fidèle à l’approche non-formaliste de PCA‑STREAM, le bâtiment refuse le geste gratuit. Non-somptuaire voire frugal, il tire son ambition architecturale de la parfaite correspondance entre une vision programmatique et sa retranscription dans la conception.

Un espace inspirant de communauté et d’intelligence collective

Le développement du numérique et l’essor des cours en ligne auraient pu menacer l’espace physique de l’école, mais il renforce au contraire son importance comme lieu de rencontre et d’expérience. Il devient un espace de communauté pour l’intelligence collective. Un lieu inspirant de vie et d’émulation dont les apprenants seront fiers et au sein duquel ils deviendront acteurs pour libérer leur potentiel de créativité et d’innovation.

Un bâtiment-métabolisme

L’importance des accès aux extérieurs végétalisés et la qualité des espaces paysagés signent une approche métabolique du bâtiment qui génère un nouveau rapport à la nature. Il s’inscrit activement dans le renouvellement urbain et l’exemplarité environnementale du quartier. Il multiplie les dispositifs, notamment le rooftop végétalisé, les prairies dépolluantes dans le jardin, la production photovoltaïque en toiture… Flexible et conçu pour des reconversions possibles et des mutations d’usage, il prend le caractère d’une durabilité de bon sens, tout comme la protection passive des façades sud par les terrasses.

Informations

Client emLyon
Programme Construction d'un ensemble pédagogique mixte
Localisation Parvis Jean-Jaurès, Gerland — Lyon 7
Surface 30 000 m²
Budget 110 M€
Statut En cours
Équipe — Promoteur : ALTAREA COGEDIM
— Architecte mandataire : PCA-STREAM
— Architecte de réalisation : INSOLITES ARCHITECTURES
— Experts : BETC, SCI-ARC, RF STUDIO, ERANOS
— MOEX : ILIADE INGÉNIERIE
— BET Fluides : TEM PARTNERS
— BET Façades : ARCORA
— BET Acoustique : AVEL ACOUSTIQUE
— SSI et Sécurité : CSD & ASSOCIÉS
— Sûreté : RISK&CO GROUP
— AMO Environnement : ARTELIA
— AMO R2S : DEERNS
— Paysagiste : BASE PAYSAGISTE
— Contrôle technique : SOCOTEC

Légende(s) image(s) de Une

  • ©PCA-STREAM
  • ©PCA-STREAM
  • ©PCA-STREAM
  • ©PCA-STREAM
  • ©PCA-STREAM
  • ©PCA-STREAM
  • ©PCA-STREAM