Ivry Confluences

Un héritage industriel unique

Au sein d’un territoire en mutations, de la friche industrielle à l’écoquartier, PCA-STREAM conçoit avec Ivry Confluences un symbole de la revitalisation du sud d’Ivry-sur-Seine. En dialogue avec le patrimoine industriel local, l’agence réinterprète la morphologie des halles ferroviaires pour développer un nouvel ensemble à très haute ambition environnementale. Exemplaire des bureaux de nouvelle génération, Ivry Confluences participe activement à la vie et à la mixité du quartier par son socle actif et un ample jardin ouvert sur la ville.

Ivry Confluences

Un héritage industriel unique

Au sein d’un territoire en mutations, de la friche industrielle à l’écoquartier, PCA-STREAM conçoit avec Ivry Confluences un symbole de la revitalisation du sud d’Ivry-sur-Seine. En dialogue avec le patrimoine industriel local, l’agence réinterprète la morphologie des halles ferroviaires pour développer un nouvel ensemble à très haute ambition environnementale. Exemplaire des bureaux de nouvelle génération, Ivry Confluences participe activement à la vie et à la mixité du quartier par son socle actif et un ample jardin ouvert sur la ville.

Mutation urbaines

Le projet Ivry Confluences s’inscrit dans l’histoire d’Ivry-sur-Seine, façonnée par la révolution industrielle, puis une désindustrialisation libérant un patrimoine industriel dont la réappropriation offre une opportunité de dynamisation du territoire. Libéré d’importantes emprises industrielles, le quartier Confluences bénéficie d’une excellente desserte par les transports en commun (RER C, ligne 7, ligne 10 et TZen5). La municipalité ambitionne de renforcer son tissu urbain mixte et d’améliorer la liaison avec le centre historique. Profitant d’une visibilité exceptionnelle depuis le RER, Ivry Confluences formera l’un des premiers signes du renouveau du quartier.

Une forme iconique…

Ivry Confluences ouvre sur un paysage ferroviaire caractéristique, en contrepoint de vues exceptionnelles sur la ville, notamment sur la cité Maurice Thorez et le parc de Cormailles. La composition en peigne, associée aux toitures extrapolées du profil historique des halles, propose un dialogue avec la halle maintenue, tout en offrant une forme mouvante le long du faisceau ferré. Elle déploie quatre bâtiments le long d’une succession de cours. Le choix de la brique en façade se fait hommage et connivence avec la cité Maurice-Thorez par un vocabulaire sobre et intemporel. Coté voies ferrées, une succession de pignons alignés recompose la façade urbaine en l’enrichissant d’une composition de hauteurs variées qui dynamise sa silhouette. Côté rue Molière, une succession de cours végétalisées tempère la perception de densité de la parcelle et permet des usages partagés, terrasses de restauration des agrès sportifs…

… tournée vers les usages

L’approche développée par PCA-STREAM est guidée par une réflexion sur les usages, notamment l’évolution des modes de travail, en favorisant la qualité de vie au bureau. Le principe général est de donner de la lisibilité et de rationaliser les espaces, de favoriser l’horizontalité et le confort, de multiplier les espaces hybrides de convivialité. Une rue intérieure traverse l’ensemble des bâtiments, et les circulations verticales favorisent les déplacements piétons au sein des bâtiments, pour multiplier les rencontres informelles. Les étages offrent de grands plateaux ouverts, lumineux, agréables et extrêmement modulables, dotés d’accès extérieurs via des coursives végétalisées. Les roof top et terrasses panoramiques aux derniers niveaux offrent des vues exceptionnelles. 

Exemplarité environnementale

Face à l’éco-ambition du quartier, Ivry Confluences développe une stratégie environnementale exemplaire. La brique de terre cuite affirme le choix d’un matériau intemporel et bas-carbone. Les bâtiments repose sur une infrastructure en béton bas-carbone avant de déployer une structure bois. La démarche de réemploi est accompagnée d’un recours massif aux matériaux biosourcés : faux plancher de réemploi, stores en toile recyclée, peintures à base d’algues etc. La morphologie des bâtiments permet des dispositifs thermiques passifs selon les orientations. Une gestion vertueuse de l’eau est mise en place sur l’ensemble du projet. Face au parc des Cormailles, poumon vert de la ville, Ivry Confluences ajoute un cœur végétal accueillant une faune et une flore diversifiées. La maximisation des surfaces de pleine terre permet une végétalisation généreuse, tout en favorisant l’infiltration naturelle des eaux de pluie et la création d’îlots de fraîcheur. L’imbrication entre architecture et plantation permet de développer le végétal à différentes hauteurs, en façade et en toiture.

Un ensemble tertiaire ouvert

Un soin particulier a été porté à la programmation des rez-de-chaussée. La halle Haber propose une offre de restauration variée ouverte au quartier. Le rez-de-chaussée du second bâtiment reçoit une fonction de business center, d’auditorium et d’espace de coworking ouvert au voisinage. Des services de conciergeries, wellness et fitness clubs, maison médicale, bike club sont accessibles aux collaborateurs. À l’opposé des anciennes générations de bâtiment tertiaires, ces espaces deviennent le cœur vivant du bâtiment et assurent une dynamisation du quartier.

  • Client

    EMERIGE

  • Programme

    Bâtiment tertiaire neuf en structure bois en R+6 sur un socle rez-de-chaussée en béton de services et un niveau de sous-sol à usage de parking. Réhabilitation partielle d’une halle existante pour y créer un restaurant connecté à l’immeuble de bureaux.

  • Localisation

    68 rue Molière, 94200 Ivry-sur-Seine

  • Surface

    30 212 m²

  • Statut

    En cours