Commissariat de Paris Centre

Une nouvelle centralité pour Paris

La fusion des quatre premiers arrondissements de la capitale, cœur vivant de la culture parisienne, s’incarne autour du square du Temple dans une nouvelle centralité administrative avec la Mairie et le Commissariat de Paris Centre. PCA-STREAM y adapte, restaure et redonne tout son éclat à l’Hôtel de la Garantie, ensemble patrimonial des années 1920, pour accueillir près de 600 fonctionnaires de police selon de nouveaux standards de conditions de travail.

Commissariat de Paris Centre

Une nouvelle centralité pour Paris

La fusion des quatre premiers arrondissements de la capitale, cœur vivant de la culture parisienne, s’incarne autour du square du Temple dans une nouvelle centralité administrative avec la Mairie et le Commissariat de Paris Centre. PCA-STREAM y adapte, restaure et redonne tout son éclat à l’Hôtel de la Garantie, ensemble patrimonial des années 1920, pour accueillir près de 600 fonctionnaires de police selon de nouveaux standards de conditions de travail.

À deux pas de la place de la République, côté Marais, le Commissariat de Paris Centre forme avec la Mairie éponyme une nouvelle polarité administrative autour du square du Temple, dans le prolongement de la commerçante rue de Bretagne. Il répond à la fusion de quatre premiers arrondissements de la capitale, pensée pour corriger la disproportion des arrondissements historiques, petits et peu peuplés, de façon à atteindre la moyenne parisienne d’environ 100 000 habitants et améliorer les services publics.

Plus qu’un redécoupage administratif, l’arrondissement Paris Centre offre à la capitale un nouveau cœur vivant, dans l’esprit de la ville du quart d’heure. Synthèse de la culture française, l’arrondissement réunit culture et art de vivre par la présence sur son territoire de trésors patrimoniaux, des plus grands musées, d’un nombre exceptionnel de galeries d’art, de boutiques de luxe ou de hauts lieux de la gastronomie.

Un patrimoine exceptionnel à revaloriser

Classique par sa composition symétrique, son imposante façade et ses matériaux décoratifs, l’Hôtel de la Garantie est moderne par sa structure béton, habillée de brique et de pierre, l’emploi du métal ou de planchers en carreau de verre. Un ensemble de cette qualité imposait une intervention contemporaine adaptant les éléments vieillis aux performances actuelles tout en remettant en valeur le patrimoine d’origine. PCA-STREAM, en co-conception avec l’agence M. Vilo Bach, a pris le parti de redonner sa lisibilité et son prestige à ce remarquable ensemble des années 1920, typique de l’architecture administrative de la IIIe République, qui avait été affectée par les transformations successives et le manque d’entretien.

La cour d’honneur est dépolluée des ajouts des années 1970 et intégralement restaurée, notamment les décors de sgraffito ocre clair, noir et rouge, une technique décorative d’enduits gratté très en vogue à la Renaissance. Le décor et l’ambiance de la salle des guichets, qui devient salle d’appel, sont intégralement préservés, avec des menuiseries bois complétées, un miroir mercure conservé, et des mosaïques au sol nettoyées et complétées. Le plafond vitré et la verrière y sont restaurés et remis aux normes.

Les façades, restaurées finement, retrouvent leur aspect d’origine, avec des sculptures de pierre reprises. À l’arrière de l’horloge du fronton, une surélévation des années 1960 est remplacée par une façade vitrée placée en retrait. Deux nouveaux étages contemporains forment un indice architectural discret d’une approche architecturale privilégiant le confort et l’usage sur le geste formel.

Intégrer de nouveaux usages

Au-delà de l’image, l’installation d’un commissariat dans un bâtiment de cette qualité valorisant le travail des fonctionnaires de Police, l’approche respectueuse du patrimoine mais ouverte aux nouveaux usages a permis de concevoir un ensemble fonctionnel, lumineux et agréable, favorisant le bien-être au travail, la fluidité des échanges entre services mais aussi meilleure relation avec le public.

Le défi était de remplir les attentes de la Préfecture de Police dans un bâtiment patrimonial sans modification extérieure. Le programme contraint de ce bâtiment-outil est notamment complexifié par l’imbrication des flux, avec la nécessité d’allier fonctionnalité et sûreté en distinguant les cheminements, a fortiori ceux des gardés à vue. Les circulations dans les étages sont réorganisées autour du volume central pour profiter de la lumière indirecte de la verrière et mettre en valeur la salle d’appel. L’harmonisation des planchers et le réaménagement des circulations verticales facilitent les déplacements et réduisent les distances entre services. Le Commissariat de Paris Centre offrira ainsi un nouveau standard en termes de condition de travail pour les 600 agents qu’il accueillera en fonction des rotations.

Une démarche durable

Basé sur une réhabilitation, le projet relève par essence d’une démarche durable, qui économise le poids carbone d’une construction neuve. Dans un contexte patrimonial contraint, l’objectif principal était de travailler la longévité du bâti, par l’emploi de matériaux responsables comme le bois des menuiseries extérieures. Le chantier à faible impact environnemental a été mené avec le minimum de démolition, une optimisation des déchets et la valorisation par réemploi des matériaux. Les performances énergétiques reposent sur des dispositifs tels que le raccordement aux réseaux CPCU et Climespace, des équipements basse consommation, des protections solaires des baies exposées et une isolation renforcée.

La toiture est pour partie végétalisée, ce qui permet d’améliorer le traitement des eaux pluviales, de contribuer à l’amélioration de la biodiversité urbaine et de lutter contre le phénomène d’îlot de chaleur. La découverte d’anfractuosités dans lesquelles nichaient des martinets a conduit à la création, avec les conseils de la LPO, de cabanes à oiseau et nichoirs sur la base de vie du chantier, puis à la réintégration de lieux de nidification dans la façade restaurée.

  • Client

    Préfécture de Police

  • Programme

    Restructuration et réhabilitation de l'immeuble Perrée en vue de l'installation du nouveau Commissariat Paris Centre

  • Localisation

    1 rue Gabriel Vicaire, 75003 Paris

  • Surface

    6 500 m²

  • Statut

    Livré

  • Entreprise

    Eiffage Construction