Dialogue art-science

  • Massy
  • 2026
  • En cours
  • Massy
  • 2026
  • En cours
Fabrique de l'Art

Dans un contexte de mutations des pratiques culturelles qui interroge l’avenir des musées, le Centre Pompidou a lancé un concours pour la création d’un nouveau pôle de conservation, remporté par l’agence PCA-STREAM avec le projet de la Fabrique de l’Art. Abritant les collections du Centre Pompidou et du musée Picasso, il offrira un pôle de réserve de référence réunissant dans un même bâtiment un lieu de recherche et de conservation de pointe, mais aussi un lieu de diffusion qui deviendra un nouveau centre de vie pour les Franciliens, au cœur d’un parc magique.

Découvrir
Article
Article

Être artiste environnemental

Utilisant les faits scientifiques comme matière artistique, l’artiste néerlandais Thijs Biersterker cherche à connecter émotionnellement le public aux problèmes globaux pour inciter à agir. Il a recours à la technologie, notamment l’IA, comme medium. Ses installations immersives mettent en évidence l’intelligence et les systèmes de communication des plantes : une passerelle entre les vivants.

Découvrir
Vidéo
Vidéo

Quelle architecture pour l’éphémère ?

Éric Mangion est directeur du Centre National d’Art Contemporain de la Villa Arson depuis 2006, après avoir dirigé le Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur de 1993 à 2005. Ses recherches ont longtemps été axées sur le geste artistique de la disparition – sous toutes ses formes, de la destruction de l’œuvre à la disparition de l’artiste. À la villa Arson, il a développé une programmation autour des pratiques éphémères. Il développe ici le lien entre ses sujets de recherche – la disparition, l’éphémère, dans l’art et plus généralement, dans la culture – et l’évolution de l’architecture.

Découvrir
Vidéo
Vidéo

Fonder STREAM, une revue de recherche depuis 14 ans

Stream est une revue transdisciplinaire, fondée par Philippe Chiambaretta en 2009. En faisant dialoguer philosophes, sociologues, artistes, ingénieurs, biologistes, économistes et architectes , elle cristallise une vision kaléidoscopique et prospective des questions urbaines qu’elle aborde. Une manière de faire de la recherche, en confrontant les expertises, à la croisée des savoirs !

Découvrir
  • Montpellier
  • 2019
  • Livré
  • Montpellier
  • 2019
  • Livré
MOCO — Centre d'art contemporain

Nouvelle institution artistique à Montpellier, le MOCO rassemble la Panacée et les Beaux-Arts de Montpellier autour de l’ancien Hôtel de Montcalm. Ce quartier général de la création contemporaine fédère la scène artistique du sud de la France, battant en brèche le centralisme culturel sans reproduire le modèle de l’objet spectaculaire à la Bilbao.

Découvrir
  • Tours
  • 2007
  • Livré
  • Tours
  • 2007
  • Livré
Centre de Création Contemporaine de Tours

Entre 2003 et 2007, PCA-STREAM a mené une réflexion expérimentale sur l’identité du Centre de Création Contemporaine (CCC) de Tours, aboutissant au projet d’une nouvelle façade en seconde peau qui créait un paysage organique et lumineux en interaction avec la rue. Cet objet hybride entre sculpture et architecture est devenu pendant une décennie l’emblème du CCC, avant son déménagement dans de nouveau locaux.

Découvrir
  • Kiev
  • 2006
  • Livré
  • Kiev
  • 2006
  • Livré
Pinchuk Art Centre

Au cœur du centre-ville historique de Kiev, PCA-STREAM a conçu un musée autour de la la collection du mécène ukrainien Victor Pinchuk. Inaugurée en 2006, cette fondation représente une balise pour l’art contemporain en Europe Orientale. Elle contribue à favoriser les échanges culturels Est-Ouest et continue à soutenir, en temps de guerre, la création contemporaine ukrainienne.

Découvrir
Article
Article

N'oubliez pas de nourrir votre tableau de compagnie ! 

Michel Blazy est un artiste « dompteur », dont le travail résulte de collaborations avec des escargots, des moustiques, des moisissures ou encore des bactéries. Exposé au Portique (Centre d’art contemporain du Havre) jusqu’au 18 décembre, il interroge au travers de ses œuvres vivantes la temporalité de l’art et les frontières entre vivant et non-viviant, naturel et artificiel. Extrait de l’article Encourager la matière publié dans STREAM 04 : Les Paradoxes du vivant

Découvrir
  • Paris
  • 2007
  • Livré
  • Paris
  • 2007
  • Livré
Pièce Lumineuse

Pièce Lumineuse est à la fois une pièce d’architecture et une œuvre d’art, développée entre l’artiste Orlan, pionnière de « l’art charnel », et l’agence PCA-STREAM pour le CCC de Tours et le Palais de Tokyo. Cette œuvre explore la dimension sensuelle et expérimentale du travail d’Orlan, tout en illustrant la richesse des collaborations artistiques au cœur du travail de conception de PCA-STREAM.

Découvrir
Vidéo
Vidéo

Un planétarium contemporain

Martin Guinard est co-comissaire, avec Bruno Latour et Eva Lin, de la biennale d’art contemporain de Taipeï 2020, exposée jusqu’en avril dernier au Centre Pompidou Metz. Cette exposition se compose comme un véritable planétarium dont chaque version de la terre est le reflet de nos modes de vie mais aussi de nos manières de prévoir l’avenir.

Découvrir
Vidéo

Emanuele Coccia

Vidéo

Métamorphoses urbaines

Le philosophe, spécialiste du vivant, imagine la manière dont les architectes pourraient rendre possible la cohabitation entre les espèces, sans forcément passer par un acte de repentance écologique ou d’abandon de la modernité. Un bâtiment forêt, une ville réserve biologique, voici quelques exemples d’irruption du fantastique dans la ville.

Découvrir
Article
Article

Géoverres : territoires de la matière

Lucile Viaud est designer et « géoverrière ». À partir de matériaux « rescapés », elle fabrique des objets qui portent en eux l’histoire des territoires dont la matière provient. Ses coquilles d’escargot ou d’ormeaux, ses sables oubliés et ses poussières d’algues sont ceux d’un moment et donnent lieu à des lignes d’objets irréplicables.

Découvrir
Article
Article

Les intelligences animistes : l’entre-réseau du vivant et de la machine

La nature reprend place en ville, mais ce nouveau rapport au vivant peut-il influencer les processus et matériaux mêmes de l’architecture ? Si les avant-gardes ont exploré dès les années 1960 les liens entre l’intelligence de la machine et celle du vivant, il est aujourd’hui possible d’hybrider des matériaux organiques et synthétiques, ouvrant un champ d’expérimentation entre bio-design et informatique pour créer des biomatériaux alternatifs, mais également des morphologies inspirées du vivant, dans une union entre naturel et artificiel qui s’avère constituer une clé pour une relation plus symbiotique à notre environnement.

Découvrir
Article
Article

Art écoféministe : sur le concept d'héritage

Invitant à dépasser l’idée de progrès, l’universalisme et les logiques de séparation ou de domination du projet moderne, l’Anthropocène engendre une modification profonde du paradigme de l’art contemporain, notamment autour des pratiques écoféministes, qui pour Tara Londi, prennent source dans les avant-gardes féministes des années 1960-1970. La critique de l’exploitation capitaliste de la nature rejoint ainsi celle de l’oppression patriarcale des femmes dans les pratiques artistiques écoféministes, qui révèlent l’histoire non dite des femmes, des indigènes ou des animaux, au-delà du rationalisme du visuel et du langage, ranimant des visions animistes et holistiques archaïques.

Découvrir
Article

Vers l’ère de l’Aérocène

Tomás Saraceno & Rebecca Lamarche-Vadel

Article

Vers l’ère de l’Aérocène

Partageant une condition commune d’acteur et victime de l’Anthropocène, l’artiste voit son rôle profondément bouleversé. Pour Tomás Saraceno, ce statut d’exception importe peu : il s’agit de catalyser de nouvelles manières de penser et habiter le monde, de chercher des solutions en collaborant avec des humains et non-humains, à l’image des araignées, dont l’intelligence était au cœur d’une exposition organisée par Rebecca Lamarche-Vadel, qui explore de nouveaux rituels de rencontre avec l’art et des rapports à la Terre dépassant les logiques d’extraction. Avec l’ère alternative de l’Aérocène, Saraceno s’appuie sur une communauté interdisciplinaire d’artistes, de chercheurs et de citoyens pour s’affranchir du récit moderne de la division et proposer des alternatives concrètes, par exemple avec l’expérience du vol d’Aerocene Pacha, en collaboration avec les éléments et les populations locales.

Découvrir
Article
Article

Vers une renaissance sauvage

Les mutations actuelles dans la manière dont l’homme s’inscrit et se pense dans le monde convergent, pour Guillaume Logé, vers une nouvelle « Renaissance », dont il observe de nombreux parallèles avec celle du xve siècle, comprise comme un phénomène transhistorique, notamment au travers d’œuvres à perspective symbiotique, dépassant la monofocale moderne du point de vue humain. Davantage que l’Anthropocène, il considère l’idée du « sauvage » comme un nouveau référent venant remplacer les grands récits disparus avec la post-modernité. Par l’abandon de la perspective humaine en faveur de collaborations avec le vivant qui remettent en cause notre séparation d’avec lui, les artistes contemporains sont ainsi en avance dans l’expérimentation de la dimension relationnelle du tournant que nous vivons.

Découvrir
Article
Article

Représenter la ville invisible

La tendance des smart city réintroduit une vision fonctionnaliste de la ville, produisant toujours plus de data. Mais comment considérer ce qui dans l’urbanité ne se réduit pas à de la donnée chiffrée à optimiser ? Larissa Fassler cherche à rendre visible ce qui fait l’expérience urbaine par des cartographies subjectives et sensibles révélant une ville ignorée.

Découvrir
Vidéo
Vidéo

Le rapport de l'artiste à l'architecture

Xavier Veilhan est artiste plasticien. Il représente la France à la 57e édition de la Biennale de Venise. L’artiste ayant collaboré à de nombreuses reprises avec l’agence PCA-STREAM, nous l’avons interrogé dans le cadre du documentaire « PCA-STREAM : de la recherche à l’action ». Il évoque son rapport à l’architecture, qu’il considère comme une contrainte à la création plastique, un défi, mais aussi une source d’inspiration et de réflexion qui nourit sa pratique.

Découvrir
Vidéo
Vidéo

Redéfinir le métier d'architecte

Dans le cadre du documentaire « PCA-STREAM : De la recherche à l’action », nous avons interrogé Jean-Louis Cohen, architecte, historien de l’architecture et professeur au Collège de France. Il fait le portrait d’une profession inquiète quant à sa place dans le monde actuel, et nous décrit la façon dont elle se réinvente afin de pouvoir faire face aux enjeux sociaux, techniques et environnementaux du XXIe siècle.

Découvrir
Vidéo
Vidéo

Episode 3/5 - Documentaire "PCA-STREAM, de la recherche à l’action"

L’épisode 3/5 du documentaire « PCA-STREAM, de la recherche à l’action » examine la question posée par STREAM 03 sur les liens entre urbanisation et préservation des ressources naturelles à l’ère dite de l’Anthropocène, dans laquelle l’homme est devenue la force de transformation dominante de la biosphère. Comment habiter de manière durable une planète finie ?  Le Stream Building propose une vision concrète de ce que peut être un bâtiment métabolique produisant et réutilisant ses propres ressources en circuit court.  – Dans ce documentaire « PCA-STREAM, de la recherche à l’action », le réalisateur Gilles Coudert porte son regard d’auteur, spécialiste en art contemporain et en architecture, sur le lien entre recherche et action au cœur de la pratique de PCA-STREAM. La parole est donnée à un panel international de chercheurs, créateurs ou professionnels associés au travail de l’agence : philosophes, critiques d’art, artistes, investisseurs, décideurs politiques, usagers, etc. Trois projets architecturaux, réalisés ou en cours de réalisation, sont pris comme case studies pour illustrer le conditionnement de la forme architecturale par cette démarche collaborative d’exploration : #cloud.paris (avec SFL), le Stream Building (lauréat du concours Réinventer Paris, avec Eurosic) et Shake (Euralille, avec Nacarat). Ils incarnent la façon dont une vision métabolique, ouverte et innovante de la ville prend forme par l’échange et la création de nouvelles synergies entre acteurs et visions pour passer de l’utopie urbaine à la réalisation concrète. Un film réalisé par Gilles Coudert pour la Biennale d’Architecture de Lyon.
Une coproduction PCA-STREAM et a.p.r.e.s. production, 54 min, 2017. – Avec les interventions de :
 Nicolas Bel, ingénieur, spécialiste de l’agriculture urbaine, fondateur de Topager – Timothée Boitouzet, architecte, entrepreneur, fondateur de Woodoo
 – Patrick Bouchain, architecte et scénographe – 
Nicolas Bourriaud, historien et critique d’art, commissaire d’exposition – 
Alain Bublex, artiste
 – Thomas Camus, directeur des opérations de développement chez Eurosic – Philippe Chiambaretta, architecte, fondateur de PCA-STREAM
 – Gilles Clément, paysagiste – 
Jean-Louis Cohen, architecte, historien de l’architecture,
professeur au Collège de France
 – Gilles Coudert, réalisateur, producteur et éditeur- 
Justine Culioli, directeur adjoint développement et grands projets chez SFL – Clément Dirié, éditeur, critique d’art
 – Gilbert Emont, directeur de l’Institut Palladio – 
Julien Eymeri, consultant en stratégie, co-fondateur de Quartier Libre – 
Aurélien Gillier, éditeur et designer, rédacteur en chef de STREAM 02 – Bertrand Julien-Laferrière, ancien directeur général de SFL
 – Thomas Lierman, directeur général de Nacarat – 
Éric Mangion, directeur artistique du Centre National d’Art
Contemporain de la Villa Arson – 
Ariane Michel, artiste et cinéaste
 – Jean-Louis Missika, adjoint à la Maire de Paris, chargé de l’urbanisme,
de l’architecture, du projet du Grand Paris, du développement économique 
et de l’attractivité – 
Yann Moulier-Boutang, économiste et essayiste, professeur à l’UTC Compiègne et à l’UTSEUS Shanghai
 – Pierre Musso, philosophe, professeur à Télécom ParisTech
 – Julien Prévieux, artiste
 – Julie Rouart, éditrice, directrice éditoriale du département Art chez Flammarion – David Ruy, architecte, directeur du programme post-graduate de SCI-Arc,
Los Angeles
 – Xavier Veilhan, artiste.

Découvrir
Vidéo
Vidéo

Quand la mobilité transforme la ville

Jeffrey Schnapp est le fondateur du MetaLab à Harvard, un centre dédié à l’innovation dans les sciences humaines et les arts connectés. Nous avons rencontré Jeffrey Schnapp au Piaggio Fast Forward Center à Boston, une société ‒ dont il est le PDG ‒ tournée vers le développement de solutions innovantes pour la mobilité. Il nous dévoile les processus de conception du XXIe siècle et notamment comment les véhicules intelligents sont des facteurs opérationnels clés de l’environnement bâti.

Découvrir
Article

Lettre à Pierre Huyghe

Nicolas Bourriaud

Article

Lettre à Pierre Huyghe

Nicolas Bourriaud adresse cette lettre à Pierre Huyghe alors que ce dernier est parti en expédition pour plusieurs mois. L’historien et critique d’art interroge la démarche de l’artiste, abordant les notions de temps libre et d’exploration à l’aune d’un monde fini, connu et déjà entièrement cartographié. Comment l’artiste peut-il produire du savoir sur l’espace contemporain sans que
 ce savoir ne s’inscrive dans les catégories disciplinaires existantes ? Nicolas Bourriaud est historien de l’art, critique d’art, théoricien et commissaire d’exposition. Depuis 2016, il assure la direction du futur Montpellier Contemporain (MoCo). Ce texte est issu de GNS (Global Navigation System), catalogue d’exposition proposée par le Palais de Tokyo – Site de création contemporaine, Editions Cercle d’art, Paris, 2003 (p. 118-119).

Découvrir

stream voices

Désireuse de partager plus généreusement les fruits de ses collaborations et de ses recherches, PCA-STREAM édite STREAM VOICES, son magazine en ligne.